lundi 15 décembre 2008



Il existe une relation intime très étroite (et pour cause!) entre soi et son corps. Tout ce qu'il donne, tous les échanges qui s'effectuent tout au long de la vie font que la relation est dynamique et non pas statique. Les rapports ne se bornent pas à une image dans le miroir, ils sont intériorisés, ressentis, spiritualisés. Vivre son corps, vivre avec son corps, vivre par son corps. C'est à la fois subtil et très intense. Le yoga est à ce sens une façon extraordinairement forte et dense de vivre cette relation au corps. Non pas un simple moyen de rester en forme mais bien une formidable aventure qui réunit l'être tout entier.
Vouloir « faire jeune » comme le montre la plupart des pubs pour les séniors ne m'intéresse absolument pas. Cela ne me parle pas dans la mesure où je me fiche complètement de savoir si je fais ou ne fais pas mon âge. Ce qui me parle, c'est cette merveilleuse communication qui s'établit entre mon corps vivant, ressentant, et l'esprit qui s'y intègre.
Communion est le mot juste.

3 commentaires:

mystère a dit…

J'ai entendu l'autre jour l'écrivain Atiq Rahimi, le récent lauréat du prix Goncourt, s'émerveiller du fait qu' à sa connaissance le persan (sa langue maternelle) est la seule langue dans laquelle il n'y a qu'un seul et même mot pour désigner le corps et l'esprit...

Bee a dit…

Voilà qui est juste! Car en fait, on ne peut guère dissocier les deux et pourtant nous fonctionnons comme s'ils étaient bien distincts. Nous avons perdu cette relation intime et profonde avec nous-mêmes.

Pierre De Lune a dit…

Quelques petits mots déposés au hasard de mes cheminements.... Quel plaisir de vous retrouver !!!
Dites moi comment vous allez, Bee, Mystère, Sérénity et toutes mes ravissantes abonnées !!!
J'espère que le chemin pourra se poursuivre pour le plaisir des yeux et du coeur ! A bientôt !!!